Musée de la batellerie et des voies navigables

Jeux



Puzzle

Le musée te propose de reconstituer le puzzle du « coche d’eau« .

Cliquer sur les petits icônes :


Quel sac de nœuds !

Solutions du jeu à la fin de cette page.


Puzzle

Le musée te propose de reconstituer le puzzle de la « cabine du batelier ».

Cliquer sur les petits icônes :


Puzzle

Le musée te propose de reconstituer le puzzle d’une « scène de halage ».

Cliquer sur les petits icônes :


Puzzle

Le musée te propose de reconstituer le puzzle du « château du Prieuré ».

Cliquer sur les petits icônes :


En savoir plus

L’eau est une bien précieuse ressource. Elle est abondante mais inégalement répartie sur notre planète bleue. L’eau se présente sous différents états : liquide, solide et gazeux. Elle s’échange entre les réservoirs de la terre que sont l’hydrosphère, l’atmosphère et la lithosphère. Ces réservoirs contiennent de l’eau, en quantité variable: beaucoup au sein de l’hydrosphère, moins dans la lithosphère et en très faible quantité dans l’atmosphère.

L’eau de l’hydrosphère, sous l’action du soleil, gagne son état gazeux par évaporation et s’élève dans l’atmosphère. Par condensation, l’eau retrouve sa forme liquide et regagne la lithosphère lors des précipitations. La circulation de l’eau dans la lithosphère emprunte trois voies:

  • Le ruissellement, le long des reliefs du sol.
  • L’infiltration, à travers les fissures naturelles des sols et des roches.
  • La percolation, en migrant lentement à travers les sols.

À travers l’infiltration et la percolation dans le sol, l’eau alimente les nappes phréatiques (souterraines) et elle regagne l’hydrosphère par ruissellement. Le cycle de l’eau est très influencé par les végétaux qui pompent l’eau du sol par leurs racines et la rejette en grande partie dans l’atmosphère par évapotranspiration.

À travers l’infiltration et la percolation dans le sol, l’eau alimente les nappes phréatiques (souterraines) et elle regagne l’hydrosphère par ruissellement. Le cycle de l’eau est très influencé par les végétaux qui pompent l’eau du sol par leurs racines et la rejette en grande partie dans l’atmosphère par évapotranspiration.


Où est l’éclusier ?

Chromolithographie © Coll du musée de la batellerie

Solutions du jeu à la fin de cette page.


Le jeu du passeur (Casse-tête ancestral)

L’éclusier doit faire passer la chèvre, le chou et le loup de l’autre côté de la rivière. Mais il n’a qu’une place dans son bateau. Et si la chèvre et le chou sont seuls sur la rive, la chèvre mange le chou. De la même manière, si le loup et la chèvre sont ensemble et que le batelier s’éloigne, le loup mange la chèvre.

Chromolithographie © Coll du musée de la batellerie

testez le jeu sur internet

Solutions du jeu à la fin de cette page.


Petits jeux

Combien de différences trouves-tu entre ces deux péniches ?

Solutions du jeu à la fin de cette page.

Parmi tous ces pavillons deux sont semblables. Lesquels ?

Solutions du jeu à la fin de cette page.


Solutions des jeux :

jeu »sac de nœuds » : voir solution

Jeu « où est l’éclusier? » : voir la solution

Jeu « du passeur » : Le passeur embarque la chèvre et la dépose sur l’autre rive. Il revient chercher le loup et le débarque à côté de la chèvre. Il ré-embarque la chèvre et retourne chercher le chou. Il dépose la chèvre, prend le chou et le porte sur l’autre rive à côté du loup. Le passeur retourne seul sur l’autre rive et ramène la chèvre ! solution en vidéo

Jeu « Combien de différences » solution 6 : voir la solution

Jeu « pavillons » voir la solution