Musée de la batellerie et des voies navigables

« Commerce Fluvial sur l’Adour du XVIIe au XVIIIe siècle »

Le commerce fluvial sur l’Adour connut sa pleine expansion et une grande prospérité au XVIIe et au XVIIIe siècle.

En remontant l’Adour, du port de Bayonne vers le « Haut-Pays », les galupes ou gabares rapportaient le sel nécessaire à la conservation des aliments, les poissons salés, nourriture des périodes de Carême (morues, sardines, harengs, viande de baleine), les laines d’Espagne et les épices provenant des îles d’Amérique.

Le fleuve Adour semble avoir été utilisé très tôt par l’homme, comme voie de communication.

 

Auteur : Vincent Lagardère ancien Professeur-chercheur en histoire de l’Occident musulman et de la Méditerranée.

Éditions : L’Harmattan.

Articles similaires
  • Journées européennes du patrimoine 19... Visites guidées : Embarquement immédiat ! toute l’équipeest sur le pont pour vous accueillir et vous présenter son environnement (lesvisites guidées se feront à l’extérieur uniquement). 20 personnes maximum par visite guidée. Horaires de visites guidées : 10h00 ; 11h30 ; 14h30 et 16h30. réservation conseillée : 01 34 90 39 50. Le grand cellier [...]
  • « patrimoine extraordinaire des canau... Parcourir des milliers de kilomètres de voies fluviales à la recherche d’un patrimoine remarquable, tel est le défi que s’est lancé Philippe Ménager. Du petit patrimoine insolite à l’ouvrage d’art monumental, de la croix de marinier au barrage vertigineux, ce livre référence, superbement illustré et haut en couleur, est une belle invitation au voyage et [...]
  • « Hôpitaux militaires dans la guerre ...   Un important chapitre est consacré aux péniches sanitaires (ambulances ou hopitaux) Auteur : François Olier et Jean –Luc Quénec’HDU Éditions YSEC, [...]
  • «Typologie et technique des navires f... Les grands fleuves, longtemps avant la mer, ont représenté les voies du progrès de la civilisation, et le navire plus ou moins rustique qui voguait sur leurs eaux — depuis les outres de l’Euphrate jusqu’aux communs bateaux à vapeur (appelés aussi inexplosibles) — a été leur moyen de diffusion. Depuis la Préhistoire, les voyages fluviaux, [...]
  • « Le bateau, c’est avant tout une cal... « Le bateau, c’est avant tout une cale… » Pendant des siècles, le marinier n’a eu qu’un seul objectif : transporter le maximum de fret. Il est en effet payé au tonnage. Pourtant, depuis le XIXe siècle, le bateau de transport fluvial est aussi l’unique habitation de toute la famille. La concurrence du rail et de la route [...]